Visite de camps de réfugiés et différents autres sites, du 28 au 29 décembre 2017

Visites du site de transite des refugiés à Songore:

Le 28 décembre 2017, le Directeur National a effectué une visite de terrain dans différents sites et camps de déplacés. Il a été visité le Site construit par COPED. Réaménagement apportés sont la construction de deux blocs de toilettes, un pour femmes et un autre pour hommes avec 6 places chacun, et construction de deux blocs de douches, un pour femmes et un autre pour hommes, avec 12 places chacun.

Visite de l’AEP Kigozi, Kirundo, le même jour.

Un Ingénieur consultant Indépendant en Génie Civil, Ir Jules Gatongore, était en train de tester les installations du central de production de l’énergie photovoltaïque pour faire fonctionner le système de pompage d’eau pour le réseau AEP Kigozi. Il a eu comme mission de relever toutes les imperfections dans l’installation du central qui font la production énergétique soit mauvaise et donner son rapport à la fin de son étude.

Visite du camp Musasa, Commune Kiremba, Province Ngozi, le même jour :

Le camp de Musasa abrite 6336 réfugiés congolais, répartis dans 21 quartiers et comptant 966 maisons. On a fait le constat des réhabilitations à faire, surtout les salles de classe, les caniveaux, et le pavement du dispensaire. Le chef du camp a demandé que le camp soit clôturé pour la sécurité des refugiés.

Visite du camp de Gasorwe, Commune Gasorwe et Province Muyinga, le même jour :

Le camp abrite entre 8300 et 8500 réfugiés Congolais, répartis dans 34 quartiers, chacun avec 4 cellules de 12 maisons chacune. Ce camp aussi nécessite quelques réhabilitations, surtout les salles de classe et le dispensaire. Le responsable du camp a notifié que le dispensaire manque d’éclairage dans les chambres et les toilettes, ce qui ne facilite pas la tâche pendant la nuit.

Le jour suivant, le 29 décembre 2017, visite du camp Kavumu en Commune et Province Cankuzo :

Le camp de Kavumu se révèle être le camp le plus grand des autres camps des réfugiés Congolais où COPED opère. Il est constitué de 3 zones avec 5 quartiers. La 3e zone est en cours de construction. C’est en effet l’extension du camp. Les nouveaux réfugiés sont en train de construire leurs maisons, et sur un autre terrain non encore bâti, COPED est en train de construire des blocs de latrines et douches afin que les constructions en maisons commencent ces lieux sanitaires étant déjà en place.

En cours de route, on a assisté aux travaux de réparation de la route qui mène vers le Camp Kavumu. Cette route est actuellement abîmée par l’érosion. Les travailleurs rencontrés sur place affirment que c’est COPED qui supervise ces activités de réparation routière.

Après la visite du camp des réfugiés de Kavumu, le Directeur National s’est rendu à Ruyigi pour rencontrer le personnel de la Coordination Muyinga et celui de la Coordination Ruyigi. Après une séance d’entretien, ils ont partagé un verre pour le nouvel an 2018.

 

 

 

Post Your Comment Here

Your email address will not be published. Required fields are marked *