Réunions de suivi et d’échange d’expérience sur la mise en œuvre du projet UNFPA-COPED

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui à la cohésion sociale et sécurité communautaire auprès des jeunes touchés par les conflits, exécuté par COPED en partenariat avec UNFPA et sous l’appui financier du Fond pour la Consolidation de la Paix (PBF), le COPED a animé une réunion de suivi et d’échange d’expérience sur la mise en œuvre de ce projet au Chef-lieu de la Commune Gisozi, ce mardi 26 juin 2018. Cette réunion a rassemblé les administratifs, les formateurs et les représentants des Agents de Changement Communautaire (ACC) des communes Gisozi et Rusaka de la Province Mwaro, et Matana de la Province Bururi.

Dans son mot d’accueil prononcé au nom de l’Administrateur de la Commune Gisozi empêché, le Conseiller Technique chargé des Affaires Techniques et Sociales en Commune Gisozi, a remercié le COPED pour ce projet qui a été exécuté dans ces trois communes et qui a été d’une importance on ne peut plus capitale pour les jeunes bénéficiaires en particulier, et pour les communes en général. Il a souhaité que ses acquis soient valorisés pour rendre toujours vivant le projet même après sa clôture.

Et, de son côté, Madame Espérance Iradukunda qui a représenté le COPED dans cette réunion, a d’abord passé en revue des activités menées au sein du projet. Elle a vivement remercié toutes les parties prenantes au projet pour la part de tout un chacun dans le succès qu’affiche le projet à la veille de sa clôture, invitant ainsi les participants à s’exprimer et montrer comment ce projet sera pérennisé.

Les formateurs et les représentants des ACC dans les trois communes des provinces Mwaro et Bururi se sont dits satisfaits des acquis de ce projet, et surtout le changement qu’il a apporté dans leurs comportements personnels mais aussi dans leurs communautés respectives, se félicitant de la cohésion déjà acquise et l’estime que la communauté donne aux ACC, grâce aux formations dont ils ont bénéficié grâce au COPED. Ils ont alors prouvé la continuité de ce projet en informant qu’ils ont déjà créé des associations qui sont déjà fonctionnelles et régulièrement enregistrées au niveau de leurs communes respectives. Ils ont par ailleurs sollicité que COPED ne les lâche pas, mais qu’ils soient accompagnés d’une manière ou d’une autre, et qu’il les aide aussi à trouver des partenaires financiers pour leurs projets de développement. Signalons que grâce à ce projet, il est né des couples qui bientôt vont s’unir en mariage en mois de juillet et aout 2018.

Interventions des formateurs

La réunion a été clôturée dans une ambiance conviviale et, après avoir touché leurs frais de déplacement, les ACC ont spontanément organisé une rencontre sur place pour partager un verre et ainsi échanger sur leurs projets et la possibilité de créer un réseau de leurs associations, couvrant les trois communes Gisozi, Matana et Rusaka.

Signalons que la même réunion était prévue le lendemain dans la province Kirundo, rassemblant les participants des communes Kirundo et Ntega, et la même semaine une autre réunion à Gatumba, rassemblant les participants de la zone Kamenge de la Mairie de Bujumbura et de la commune Mutimbuzi, province Bujumbura.

Trois couples, un des fruits du projet

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *