Des rapports non concordants sur le rôle des GASC dans la lutte contre la Tuberculose

Une réunion de restitution de l’action communautaire des Groupements d’Agents de Santé Communautaire (GASC) et des Techniciens de Promotion de la Santé (TPS) dans la lutte contre la Tuberculose en Province Sanitaire de Rutana a été organisée le 3 avril 2019 dans la salle de la Croix-Rouge au chef-lieu de la province de Rutana. Cette réunion à rassemblée les TPS et les Présidents des GASC de la province Sanitaire de Rutana, et le Médecin Provincial de Rutana, le Docteur Marc Ndayiragije, a rehaussé de sa présence les activités de la réunion, précédée par une séance de sensibilisation à l’endroit des prisonniers dans la prison de Rutana. C’était en effet dans le cadre de la poursuite des activités du projet « contribution au renforcement de la réponse communautaire au VIH et à la Tuberculose », exécuté par le COPED en collaboration avec la Croix Rouge Burundi.

Sensibilisation dans la Prison de Rutana

La réunion de restitution a été précédée, comme introduit ci-haut, par une séance de sensibilisation contre la Tuberculose à l’endroit des leaders prisonniers dans la prison de Rutana. Cette activité a bénéficié de la participation du Directeur de la Prison et du Médecin Provincial de Rutana qui ont accueilli les visiteurs et introduit l’activité. Dans son propos, le Chef de Projet, le Docteur Désiré Niyonkuru, a exprimé sa gratitude envers les deux responsables pour leur accueil si chaleureux. Il a alors invité les prisonniers participants à la sensibilisation à prendre le devant dans la lutte contre la Tuberculose dans la prison de Rutana et où qu’ils seront après leur libération. Il les a en outre invités à se structurer en association de pairs-éducateurs afin de mieux collaborer avec le centre de santé de cette prison dans l’action de l’éradication de cette maladie et enfin en arriver à des résultats palpables. Participaient aussi à cette séance de sensibilisation le titulaire du Centre de Santé de cette prison ainsi que les infirmiers attachés à cette unité sanitaire, le chargé du social dans cette prison et 35 prisonniers.

Dr Désiré Niyonkuru, à gauche et
le Docteur Marc Ndayiragije, Médecin Provincial de Rutana

Une réunion de restitution de l’action communautaire a suivi la sensibilisation, rassemblant les Président GASC et les TPS de la province Sanitaire de Rutana dans la salle de la Croix-Rouge. Le Médecin Provincial a tenu d’y participer lui aussi ! Deux présentations de résultats de l’action communautaire ont été projetées, l’une par le Coordonnateur Provincial de lutte contre la Tuberculose et la Lèpre, et l’autre par Madame le responsable du Système d’Information Sanitaire (SIS).

L’ensemble des participants à la réunion

Des deux présentations, il a été constaté que les données diffèrent selon leurs sources, celles rapportées dans le SIS sont de loin supérieures à celles validées par le PNILT. Il a été noté le grand travail des ASC dans la sensibilisation contre la Tuberculose mais qui se heurte, peut-être, à l’organisation des centres de Santé. Une recommandation a été formulée à l’endroit des titulaires et les TPS de recevoir les cas envoyés par les ASC et en dépister autant que possible, et ainsi contribuer avec les ASC dans la lutte contre la Tuberculose.

La réunion s’est clôturée sur une recommandation que les titulaires des centres de santé prennent soins de l’action des ASC et participent activement à l’éradication de la Tuberculose. Les participants, tout comme le chef du Projet et le Médecin Provincial, ont trouvé indispensable d’inviter les titulaires des centres de Santé dans cette réunion de restitution pour répondre à certaines questions qui relèvent de leur responsabilité. Les Président GASC et les TPS se sont donné un objectif de faire dépister au moins un cas par ASC et par mois.

Diomède Mujojoma