COSA : Atelier de sensibilisation sur le processus de planification du Centre de Santé

Dans le cadre du projet COSA « Ivuriro ritunganijwe » exécuté par le COPED sous le financement de l’Union Européenne, un atelier de mobilisation et sensibilisation sur le processus de planification du Centre de Santé (CDS) a été organisé à Rumonge. Cet atelier a rassemblé les membres des Comité de Santé (COSA) en raison de 3 membres par CDS, les Titulaires des CDS et les chefs de collines de l’aire de responsabilité du CDS en commune et province Rumonge, en date du 25 au 26 juillet 2019 au chef-lieu de la province.

Joseph-Martin, Formateur-animateur et agent du COPED dans le projet COSA introduit l’atelier

Le constat au démarrage de l’atelier a été que les Chefs de collines ignoraient non seulement le rôle des COSA, mais aussi leur place dans la gestion des CDS dans leur aire de responsabilité. Le facilitateur, Samuel Sindayihebura, Superviseur du District Sanitaire de Rumonge, a alors pris son temps pour donner la lumière au rôle et responsabilités des COSA et des chefs de collines pour une bonne gestion du CDS. Il a fait savoir que les COSA assurent un pont entre les CDS et la population ; sont l’œil de la population dans la gestion du CDS ; forment le Comité de Gestion (COGES) du CDS, ce dernier étant issu du COSA.

Le rôle des COSA compris, le facilitateur a alors expliqué le processus d’élection des membres du COSA et du COGES, son mandat – qui est de 5 ans renouvelable une seule fois – et son mode de fonctionnement. Il a précisé que dans les activités/réunions du COSA y participent seulement le Titulaire du CDS et le TPS. M. Samuel a clôturé le premier jour sur la leçon de planification.

Travaux en groupes sur la planification pour les COSA et le CDS

C’est cette leçon a occupé les participants le deuxième jour de l’atelier. Les activités se sont déroulées en groupes. Les participants ont fait des exercices de planification pour le CDS et aussi pour le COSA. Des problèmes ont été identifiés dans les CDS représentés, et des remèdes ont été proposés.

Restitution des travaux en groupes: un des participants, un membre du COSA fait la présentation pour son groupe.

Les participants à cet atelier se disent très satisfaits de cet atelier, souhaitant que chaque catégorie – les titulaires, les membres des COSA et les chefs de collines – joue son rôle pour en arriver à une très bonne gestion des CDS pour ainsi promouvoir ensemble la santé populaire. Le Formateur Animateur dans ce projet et agent du COPED, Monsieur Joseph Martin Ntibagirirwa, qui a piloté cet atelier a vivement apprécié l’attention qui a caractérisé les participants à cet atelier, leur invitant à joindre leurs efforts dans la bonne gestion de leurs CDS pour le bien de la population.

Soulignons que ce projet « Ivuriro ritunganijwe » a pris pour provinces pilotes, Rumonge, Cibitoke et Muramvya, et a une durée de 12 mois. Signalons aussi que ce même atelier a été organisé en Province Cibitoke une semaine après pour ce même objectif.

Diomède Mujojoma