Atelier d’amélioration de capacité des enseignants des ITAB à Karusi et à Gitega

Dans le cadre du projet Enseignement Technique Agricole pour l’Employabilité, ETAPE en sigle, il a été organisé deux ateliers de formation des enseignants de tous les ITAB sur les guides des travaux pratiques des cours de Microbiologie 1ere année, à Karuzi, d’une part, et des cours de Protection des végétaux, Zootechnique et Génie Rural, au Grand Séminaire de Gitega du 17 au 22 août 2020.

Les participants à l’atelier au Grand Séminaire de Gitega

Le projet ETAPE (Enseignement Technique Agricole pour l’Employabilité) est pour rappel mis en œuvre  au Burundi par le consortium des organisations et institutions burundaises et européennes. Pour le côté Burundi, le COPED est chef de file, avec RBU200+, ITABU Karuzi,  et ITABU Mahwa, et du côté Europe, WCDI chef de file, KIT, iCRA et EHCR. Le projet ETAPE a bénéficié d’un financement du NUFFIC à travers  son programme Orange Knowledge (collaboration institutionnelle) financé par le Ministère des Affaires Etrangères du Royaume des Pays Bas.

Le projet ETAPE a pour objectif global de renforcer l’enseignement et la formation technique dans les domaines de l’agriculture et l’agroalimentaire en vue d’améliorer la qualité des services fournis aux acteurs agricoles et agroalimentaire.  Spécifiquement, le projet ETAPE veut que les ITAB et les centres de perfectionnement ciblés par le projet au Burundi ainsi que les établissement européens d’éducation impliqués dans le consortium, accomplissent mieux leur mission essentielle fermement encrée dans l’environnement politique et socioéconomique dans lequel ils opèrent en réponse aux besoins du marché de travail et visant à l’inclusion.

Travaux pratiques en génie rural à Gitega

Le projet s’attend à ce que (A0) les besoins spécifiques des ITAB, des centres de perfectionnement, du marché du travail et du secteur soient connus ; (A 1) la performance organisationnelle et la collaboration institutionnelle des ITAB et de Centres de perfectionnement  soient améliorées ; (A2) la capacité des enseignements des ITAB impliqués dans la formation pratique des étudiants soit améliorée ; (A3) la capacité des formateurs impliqués dans les centres de perfectionnement soit aussi améliorée ; et (A4) il y ait échange fonctionnel entre acteurs issus du secteur de l’éducation et du secteur agricole et agroalimentaire.


Travaux pratiques dans le cours de microbiologie, à Karuzi

C’est donc en réponse à la 2e attente (A2) qui concerne l’amélioration de la capacité des enseignements des ITAB impliqués dans la formation pratique des étudiants, que ces deux ateliers ont été organisés. Le projet a en effet élaboré, en collaboration avec le ministère de tutelle, des guides pratiques dans le cours de Protection des Végétaux de la classe de 2è année dans la Section Agriculture ; le cours de Zootechnique de la 1ère année  en Section Vétérinaire ; le cours de Microbiologie, en 1ère année de la Section TIAA (Technologie des Industries Agroalimentaires ; et le cours de Génie Rural  2è année dans la Section Eau et Forêts. Ces ateliers vise la formation de tous les enseignants dans ces quatre cours. L’Abbé Emile Ndayizigiye, Directeur National du COPED a profité de cette occasion pour remettre le matériel informatique aux Directeurs des ITAB.

Remise de matériel information aux ITAB

Soulignons que le projet ETAPE est aussi connu sous le nom de OKP-1. Il y a un autre projet OKP-2 qui est aussi financé par NUFFIC et qui opère aussi au Burundi depuis décembre 2019. Il va se focalisé sur les curricula dans ce même domaine agricole et agroalimentaire. Le chef de fil est l’Université du Burundi via la Faculté d’Agronomie et de Bio-Ingénierie (FABI).

Diomède Mujojoma