Garantir l’accès des OEVs à l’éducation scolaire, une priorité pour le projet WIYIZIRE

Dans le cadre du projet WIYIZIRE, le COPED en consortium avec ses partenaires d’exécution, FVS, IADH et RNJ+ a organisé une activité de distribution de kit scolaire pour les bénéficiaires de ce projet. L’objectif de cette activité était de faciliter l’accès des OEVs – cible du projet – aux services de l’éducation scolaire. Des uniformes scolaires, cahiers, stylos, Sacoches  et kit hygiénique pour les filles de de 14 ans et plus, ont été distribués en dates du 10 et 11 septembre 2020 dans les 5 provinces couvertes par le projet WIYIZIRE.

En effet, le projet WIYIZIRE est financé par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) dans le cadre du Plan d’urgence du Président des États-Unis d’Amérique pour la lutte contre le SIDA (PEPFAR), et mis en œuvre par le COPED en consortium avec FVS, IADH et RNJ+. Il est exécuté dans les provinces de Bujumbura, Bujumbura Mairie, Gitega, Kayanza et Kirundo.

L’objectif principal du projet est de réduire et d’atténuer le risque d’infection au VIH pour les orphelins et autres enfants vulnérables (OEVs), de soutenir la recherche de cas séropositifs et de renforcer les liens avec les services cliniques de lutte contre le VIH, en mettant un accent sur la prévention de la violence sexuelle et des nouvelles infections au VIH chez les OEVs et à l’amélioration des conditions de vie socio-économiques des familles qui les prennent en charge. 

Cet objectif est en train d’être réalisé à travers deux grands résultats : (1) Accroître l’accès et l’utilisation de haute qualité de services VIH, de santé et de santé sexuelle et reproductive, ainsi que la prévention du VIH et de la violence pour les enfants vulnérables. (2) Améliorer le niveau d’accès à l’éducation et la stabilité économique des enfants vulnérables et de leurs ménages. Le projet cible les enfants de 0 à 17 ans filles et garçons, vivants avec le VIH ou ayant une relation avec un enfant ou un parent VIH positif ainsi que leurs ménages.

C’est dans ce cadre que cette activité de distribution de kit scolaire a été organisée pour fournir  un appui scolaire aux enfants scolarisés, ceux qui vont réintégrer et ceux qui vont se faire inscrire à l’école pour cette année scolaire 2020-2021 afin de les permettre de poursuivre sans difficultés les programmes scolaires.

L’activité a donc concerné tous les enfants scolarisés dont l’évaluation des besoins a montré que les parents éprouvent des difficultés pour pouvoir acheter le kit scolaire dont leurs enfants ont besoins en matière de scolarisation et que si rien n’est fait, ces enfants courent un grand risque d’abandon scolaire ou ne peuvent pas retourner ou se faire inscrire à l’école. Elle a aussi concerné les enfants qui ont abandonnés l’école et qui ont exprimés le besoin de réintégrer l’école.

Signalons que cette activité a été menée en collaboration et en présence des autorités de l’administration locale, les représentants du secteur Santé, ceux de l’éducation et les forces de sécurité. Le COPED a noté une nette satisfaction des bénéficiaires de l’action, et de toutes les parties prenantes susmentionnées.

Diomède Mujojoma