Muso

COPED vient d'officialiser son rapport annuel du projet « APPUI A L’EMERGENCE DES 270 MUTUELLES DE SOLIDARITE (MUSO) DANS LES TROIS VICARIATS DU DIOCESE DE BURURI». Ce rapport couvre la période du 01 octobre 2015  au 31 septembre 2016, avec l'objectif à atteindre: Réduire le niveau de vulnérabilité des ménages dans la province Bururi et Makamba. Selon ce rapport, toutes les activités prévues ont été exécutées.

En lisant le présent rapport, vous constaterez évidement que le projet a atteint son objectif. A titre exemplatif, les 360 MUSO prévues ont été atteintes, et même dépassées car la population qui a bien accueilli cette politique en a créé autant sans que COPED en soit le promoteur. COPED se charge la formation des volontaires qui accompagnent ces MUSO créées par la population elle-même.

 Cependant, le projet n'a pas manqué de problèmes, comme le montrent certains indicateurs comme:

-          l’agrément communal : suite à la situation du pays, une somme élevée et variée est exigée aux associations qui cherchent l’agrément  communal.

-          bénéficier une carte d’assurance maladie des membres de la part de leurs MUSOs: les raisons sont diverses sur l’obtention de cette carte d’assurance maladie (CAM): les uns disent qu’ils la projettent dans l’avenir à cause des faibles cotisations dans la caisse rouge destinées aussi à d’autres dépenses de secours et de fonctionnement de leur association; dans le Vicariat d’Imbo ils disent que : « la CAM a perdu sa valeur par l’utilisation de la MTT (Mutuelle Tuzokira Twese) de la FVS valable dans tous les hôpitaux, Centres de Santé et pharmacies de l’Etat et privée» c'est-à-dire que quelques hôpitaux et centres de santé accueillent seulement la MTT de la FVS ; les autres disent que grâce à la MUSO, avoir une CAM n’est pas un problème. Ils préfèrent se procurer eux-mêmes de la CAM pour que le contenu de la caisse rouge les serve dans les différents besoins.

 Signalons que la MTT est ouverte à tout le monde et valable dans tous les services des hôpitaux, centres de santé et pharmacie de l’Etat et privés. Elle fait  l’impact sur la réduction des dépenses médicales.

A l’intérieur du pays elle est achetée à 21.000fbu, valable pour une année et couvre 50% et plus (dépend d’un service à l’autre) des dépenses des soins de santé. Elle intervient dans la réduction des coûts de soins de santé de tout membre d’une famille jusqu’au domestique de la maison. Seulement cette somme est très considérable par rapport à la capacité de la caisse rouge d’une MUSO, aussi considérable pour les gens du monde rural.

Veuillez trouver l'intégralité du rapport en téléchargeant ici:Rapport annuel MUSO.

Divine Irakoze