Atelier de lancement officiel du projet « Sustainable livelihoods through coopératives, renewable energy and gender empowerment in Burundi ‘SL-CREGEB’ », à RUMONGE

En collaboration avec ses partenaires – le COPED et Mothers’Union – l’organisation Christian Aid a lancé officiellement son projet « Sustainable livelihoods through coopératives, renewable energy and gender empowerment in Burundi ‘SL-CREGEB’». Les cérémonies se sont déroulées au chef-lieu de la province Rumonge dans l’une des salles de l’Hôtel Tanganyika Lodge, le 03 mai 2019, à partir de 8 heures 30 minutes, heure locale. Ont rehaussé de leur présence les cérémonies, l’Administrateur de la Commune Rumonge, le Conseiller Principal du Gouverneur de la Province Rumonge. D’autres participants à ces cérémonies ont représenté le Bureau Provincial de la Santé, le Bureau Provincial de l’Environnement, l’Agriculture et l’Elevage, l’administration locale (chefs de zones et chefs de collines) des lieux d’implémentation  du projet et les confessions religieuses de Rumonge.  


L’Administrateur de la Commune Rumonge, à droite, au milieu, le Conseiller Principal du Gouverneur, et à gauche, Madame Aléa, l’envoyée du  représentant de Christian Aid

Dans son mot d’ouverture, l’Administrateur de la Commune Rumonge a exprimé ses remerciements envers le Christian Aid et ses partenaires pour ce projet combien important pour la population de cette commune et de toute la province Rumonge en général. Il a bien souligné que la malnutrition sévit encore à Rumonge quoique cette province ait de quoi manger en suffisance, souhaitant que ce projet soit une contribution à relever ce défi. Madame, l’envoyée du  représentant de Christian Aid a aussi présenté le discours au nom de l’organisation.

Deux présentations des partenaires au projet

Madame Claudine Murerwa, Chargée du projet IOM au COPED présente les interventions du COPED dans le projet

Les cérémonies se sont poursuivies avec les exposés des partenaires au projet, le COPED et Mothers’Union. Dans sa présentation, Madame Claudine Murerwa, Chargée du projet IOM au COPED, a d’abord présenté les avantages du projet Sustainable Livelihood through Cooperatives, Renewable Energy and Gender Empowerment in Burundi “SL-CREGEB”, dont(1) la réduction de la dépendance aux combustibles fossiles, (2) la diversité des approvisionnements en énergie de biogaz et en engrais biologique, (3) l’augmentation de la sécurité énergétique et l’atténuation des émissions de dioxyde de carbone de l’industrie de huile de palme et la pollution de l’environnement.

Les participants à l’atelier, très attentifs aux présentations

Quant aux composantes d’intervention, Madame Claudine a fait savoir que le COPED interviendra dans l’agriculture résiliente: la culture du Tournesol, et la résilience au Changement Climatique par la Valorisation des déchets palmistes (le Biogaz). Au terme de ce projet, le premier résultat attendu est que les petites unités de  transformation de l’huile de palme sont pleinement conscientes de leur rôle pour lutter contre la dégradation de l’environnement grâce à l’utilisation du système du flexi-biogaz comme source d’énergie verte et d’engrais organique. Le deuxième résultat que l’on attend de ce projet est que les femmes  marginalisées sont socialement autonomisées et renforcées économiquement grâce à une organisation viable de producteurs de tournesol et à un meilleur accès au financement pour les activités de diversification des revenus «basées sur les énergies renouvelables ».

Signalons qu’au niveau du COPED, le projet a deux composantes ou cibles. La première composante concernant le groupement de 6 coopératives de 450 femmes qui s’emploieront à la pratique agricole avec 12 sites d’apprentissage agricoles, et à la vulgarisation et développement des marchés (connexion des producteurs aux marchés de tournesol). La deuxième composante concerne 2 coopératives de 150 personnes qui vont s’occuper de la valorisation des déchets palmistes (le Biogaz). 2 unités de transformation d’huile de palme avec infrastructures de production du biogaz et fumure organique seront créées.

Pour réussir ce pari, le COPED compte exécuter ce projet en partenariat avec les leaders administratifs et religieux ; les services techniques du BPEAE, les bénéficiaires directs et indirects, et d’autres parties prenantes de la zone d’action. L’implication  et la collaboration effective de tous ces partenaires assureront la durabilité du projet SL-CREGEB.

La santé mère-enfant aussi prise en compte


Madame Claudette KIGEME, Coordinatrice Nationale de Mothers’Union, présente les interventions de Mothers’Union dans le projet

Dans  ce projet, en partenariat avec Christian Aid et COPED, Mothers’Union, qui est une organisation des femmes Anglicanes avec pour centre d’intérêt le bien-être familiale, en se focalisant plus sur la mère et l’enfant, interviendra dans les volets de la Santé de la Reproduction, le Planning Familial  et la Nutrition, a souligné Madame Claudette KIGEME, Coordinatrice Nationale de Mothers’Union. C’est en effet dans le but de renforcer les  connaissances  et le savoir- faire des participants, en  leur permettant d’opérer des choix éclairés dans leur vie familiale.

L’approche participative sera mise en avant, a précisé Madame Claudette, et permettra d’analyser les causes profondes des problèmes rencontrés dans ces domaines en vue de trouver des solutions durables. Elle permettra aussi de travailler en équipe en vue de mener des actions tant au niveau individuel que collectif et renforcera l’entraide mutuelle. Elle fera aussi la promotion des mamans-lumières pour donner le bon exemple dans la communauté et enseigner par de bons exemples. L’objectif est d’atteindre au moins 700  participants pendant ces 2 années que durera le projet.

Les participants ciblés dans ce projet  sont: les femmes productrices du Tournesol et des Energies renouvelables déjà encadrés par le COPED ; les conjoints des participantes ci-haut cités ; les autres femmes vulnérables dans les zones d’intervention du projet  comme les mères célibataires, les veuves, les femmes  à très faibles revenus, etc. En plus de partenaires du COPED dans ce projet, Mothers’ Union aura besoin du partenariat avec les  acteurs du domaine de la santé.

Des échanges fructueux sur le projet

Echanges sur le projet entre participants

Après les deux riches exposés des deux partenaires –COPED et Mothers’Union – a suivi une séance d’échange où les participants à l’atelier ont remercié Christian Aid et ses partenaires pour un si bon projet qu’ils implantent dans la province Rumonge et qui va apporter une valeur ajoutée à la vie de la population de la zone d’action du projet en particulier, et de toute la population de la province Rumonge en général, et surtout dans la protection de l’environnement. Le représentant du BPEAE a quant à lui remercié Christian Aid et ses partenaires pour avoir consulté et informé tous les échelons administratifs dans les domaines concernés par le projet, souhaitant qu’une telle attitude collaborative accompagne le projet tout au long de son exécution pour en tirer le plus d’impact.

Le Conseiller Principal du Gouverneur prononce le discours d’ouverture officiel du projet

Au terme de ces échanges combien fructueux, le Conseiller Principal du Gouverneur de la Province Rumonge a déclaré officiellement ouvertes les activités du projet Sustainable Livelihood through Cooperatives, Renewable Energy and Gender Empowerment in Burundi “SL-CREGEB”. Signalons que ce projet sera exécuté sur les collines Mwange (zone Kizuka), Gatete (zone Gatete), Cabara et Mayengo de la zone Kigwena pour la composante “Tournesol, et les collines Cabara et Kigwena (zone Kigwena) pour la composante Biogaz. Le projet a une durée de deux ans.

Diomède Mujojoma

COPED-Communication