Formation des enseignants des ITAB et des conseillers et experts du BECFTP à l’approche par compétence

Afin de faciliter la mise en place effective et les chances de succès des programmes de formation, et par conséquent assurer un enseignement de qualité alignés aux besoins réels du marché du travail et de l’économie, le COPED à travers son projet ETAPE, a organisé une formation des enseignants des ITAB et conseillers du Bureau d’Etude des Curricula de l’Enseignement Post Fondamental Technique et Formation Professionnelle (BECEPFTFP) pour le renforcement des capacités des enseignants des ITAB impliqués dans la formation pratique des étudiants. C’était au Grand Séminaire Saint Jean Paul II de Gitega, la semaine  du 9 au 14  août 2021 pour 100 professeurs des cours pratiques des classes terminales des ITAB du Burundi y sont rassemblés, dans une ambiance estudiantine. La semaine du 16 au 21 août concernera 50 enseignants et 18 concepteurs du BECEPFTEP.

Vue d’ensemble des participants

En effet, le secteur de l’Enseignement technique, de l’Enseignement des métiers et de la formation professionnelle connaît un problème récurrent de manque de programmes uniformes et adaptés aux besoins réels du marché du travail et de l’économie. Par conséquent, le gouvernement burundais évalue et adapte régulièrement les programmes de formation à l’évolution technologique pour répondre à la qualité de la formation. C’est ainsi que le Ministère de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique – Direction générale des Bureaux pédagogiques (DGBP) – Bureau de Développement des Compétences techniques (BDCT) a publié pour les différentes sections (Agriculture, Vétérinaire, Eaux et Forêts, Technologie des Industries agro-alimentaires) le Programme de formation du technicien A2 (édition d’août 2016). Ce programme adopte une nouvelle approche pédagogique, approche par compétences (APC) qui est vulgarisée par le COPED dans les ITAB à travers son projet ETAPE en appui au Gouvernement du Burundi à travers le ministère de l’éducation.

L’APC est une approche qui consiste essentiellement à définir les compétences inhérentes à l’exercice d’un métier et à les transposer dans le cadre de l’élaboration d’un référentiel de formation ou d’études. L’APC repose sur la situation du marché du travail et sur une approche qui place l’apprenant au centre du processus de formation. Le programme a été conçu en collaboration avec des employeurs des secteurs publics et privés, des professionnels praticiens en activité, des enseignants provenant de toutes les sections de l’enseignement technique.

Les activités de cette formation devraient aboutir au résultat suivant : 1) Les capacités des 150 enseignants des autres ITAB et des 18 conseillers et experts du BECFTP sont renforcées. A l’issue des activités de formation, les enseignants seraient capables de : (a) Mettre en pratique l’APC et transposer effectivement cette approche dans les cours théoriques et pratiques ; (b) Contribuer à mieux entretenir les liens entre les ITAB et les acteurs du monde professionnel ; (c) Utiliser de nouveaux outils et approches interdisciplinaires pour améliorer les programmes de formation : programmes plus interactifs, meilleure intégration des NTICE, apprentissage au-delà de la salle de classe traditionnelle.

2) A l’issue des activités de formation, les conseillers pédagogiques et experts professionnels seraient capables de : (a) Mettre en pratique l’APC et transposer effectivement cette approche dans les guides théoriques et pratiques officiels ; (b) Contribuer à mieux aligner les programmes de formation aux besoins réels du marché du travail.

Photo de famille de tous les participants

Rappelons qu’au Burundi, le projet ETAPE est mis en œuvre par 4 organisations dont 2 écoles techniques et 2 ONG nationales : ITAB Karuzi, ITAB Mahwa, COPED et RBU2000+. De plus, le COPED (chef de file) appuie le Centre d’Entrepreneuriat et d’Innovation Rurale (CEIR) à Rumonge, la Coopérative de Développement Laitier de Kiryama (CDLK) et Mutsama S.A. (entreprise de traitement et de commercialisation du miel) à Bururi. RBU2000+ encadre les Centres de Perfectionnement (CP) de Ruhata et de Mutara, 2 centres d’amélioration des pratiques agricoles où il met en application l’approche Plan Intégré Paysan (PIP) dans la province de Karuzi. Les ITAB forment des étudiants dans un cadre de formation technique et professionnelle, tandis que les ONG et leurs CP assurent surtout des processus de renforcement des capacités et des formations continues à l’intention des ménages ruraux. En Europe, les partenaires du projet sont : WCDI (chef de file), KIT, iCRA et HECh. Le projet ETAPE est à sa dernière année. Des résultats sont déjà enregistrés dans les ITAB. Il sera clôturé en mars 2022, étant débuté en juin 2019.

Diomède Mujojoma