Nouvel objectif pour juguler la tuberculose : Au moins un ASC, un cas référé par mois

Dans le cadre de la poursuite du projet « contribution au renforcement de la réponse communautaire au VIH et à la Tuberculose », le COPED en collaboration avec la Croix Rouge Burundi, poursuit l’organisation des séances de sensibilisation et de mobilisation à l’endroit des leaders, chefs de quartiers et de sécurité dans les prisons, à l’endroit des leaders dans les camps de réfugiés, chez les miniers et les pêcheurs, avec l’objectif de renforcer les capacités de 35 personnes par prisons et 50 par site miniers et port de pêche sur la Tuberculose. Des réunions de restitution sont aussi organisées à l’endroit des présidents des GASC (Groupements d’Agents de Santé Communautaire), les TPS (Techniciens de Promotion de la Santé) et pour évaluer les activités communautaires sur la Tuberculose. C’est dans ce cadre que des séances de sensibilisations à l’endroit des prisonniers et de miniers, et des réunions de restitutions à l’endroit des présidents des GASC et de TPS ont été organisées dans les provinces sanitaires de Bubanza, Kayanza, Ngozi, Muyingan en dates du 12 au 22 mars 2019.

Réunion de restitution à Bubanza:Un président de GASC s’exprime sur les rapports qu’ils donnent

Cette activité est en effet organisée chaque trois mois et présente déjà des fruits. Les Agents de Santé Communautaire rencontrés ont confié avoir déjà envoyé des cas présumés atteints de la tuberculose aux Centres de Dépistage et de traitement, et certains ont été trouvés positifs. Les TPS ont aussi confirmé cette information par des rapports qu’ils ont présentés dans les réunions de restitution. Les présidents des GASC ont été en outre encouragés à produire et à transmettre régulièrement, et aux dates convenues, les rapports aux CDS pour enregistrer leurs activités au niveau du Ministère de tutelle qui les reconnait déjà comme une de ses structures. Ils ont été aussi encouragés, avec les TPS, à vérifier si leurs rapports sont bien enregistrés et si tous les cas sont bien rapportés chaque mois.

Sensibilisation à l’endroit des miniers en Commune Muruta/Kayanza

Pour plus d’effort dans la lutte efficace contre la tuberculose, le Chef du Projet, le Docteur Désiré Niyonkuru a proposé un objectif aux présidents des GASC : Chaque ASC doit référer au moins un cas par mois au CDT. Et les prisonniers et les miniers ont été encouragés à créer des associations des pairs-éducateurs dans leurs milieux respectifs pour juguler à bon cette maladie ; tous ont adhérer à cet objectif.

Signalons qu’en terme de chiffres, pour ce premier trimestre, dans la Province Sanitaire de Bubanza, 326 cas ont été dépistés, parmi lesquels 49 ont été trouvés positifs, donc contaminés, avec la participation des GASC à 27%. Dans la Province Sanitaire de Cibitoke, 488 cas ont été dépistés, dont 92 ont été trouvés positifs, le taux de référencement par les ASC s’élevant à 1%. Pour mieux faire leur service, les GASC demandent un kit composé de bottines, sacoches, parapluie, vélos et fiches qui leur faciliteraient la tâche. Signalons enfin que ces activités se poursuivent dans les provinces sanitaires de Ruyigi, Rutana et Rumonge.

Diomède Mujojoma