ETUDE SUR L’APPROVISIONNEMENT DURABLE EN ÉNERGIE DANS LES CAMPS DE REFUGIÉS AU BURUNDI

Résumé exécutif

Le présent rapport présente les résultats de l’étude pour approvisionner  les camps de réfugiés en énergie de façon durable. Compte tenu du contexte de déficit en bois énergie au Burundi, les approches  suivantes ont été  privilégiées au cours de cette étude : (i) réduire la quantité des combustibles ligneux  nécessaires pour cuisiner ; (ii) optimiser  les structures de production,  d’approvisionnement  et de gestion des combustibles utilisés dans les camps ;  (iii) fournir des combustibles et des technologies alternatifs qui renforcent l’efficacité énergétique ; (iv) fournir des combustibles à moindre coût.

L’étude couvre quatre camps congolais installés au Burundi à savoir : Musasa, Kinama, Kavumu et Bwagiriza avec une population totale de l’ordre de  40 500 personnes (7 425 ménages)  répartie sur 227, 8 Ha et consommant 5 171 tonnes de briquettes par an (128 Kg/personne/an) pour couvrir leurs  besoins en combustibles pour la cuisson. Ce nombre de réfugiés pourrait augmenter de façon substantielle et même doubler  dans les prochaines années compte tenu  des situations politiques dans la région des grands lacs et les besoins en combustibles devraient augmenter proportionnellement surtout qu’un autre camp, celui de Nyankanda, en province Ruyigi vient d’ouvrir ses portes.