Excursion du personnel de COPED : Chaque membre du personnel de COPED, une bénédiction pour l’autre

87 personnes, tous membres du personnel de COPED, ont effectué depuis le vendredi 30 juin au 2 juillet 2023, une excursion en la célébration du jour de l’indépendance du Burundi. C’était un voyage de travail comme l’a indiqué l’Abbé Gratien Niyuhire, Directeur de COPED, avant le départ, mais aussi une occasion de faire un pèlerinage vers le Sanctuaire marial de Kibeho au Rwanda pour un recueillement et un ressourcement spirituel.

Au lac Cohoha

Le voyage a débuté le vendredi 30 juin 2023. A 8h30, les premiers bus ont pris départ du siège de COPED à Bujumbura, à destination de Kirundo, au lac Cohoha. Deux bus étaient en convoi. En cours de route, à Kayanza et à Ngozi, le convoi a ramassé d’autres pèlerins de COPED travaillant dans les localités de Kayanza et Ngozi. Ceux de Ruyingi et Muyinga sont venus avec leur bus, merci à notre partenaire UNHCR qui a mis ce bus à la disposition du personnel de COPED tout au long de cette excursion.

Le convoi venu de Bujumbura et le personnel venu de Ruyigi et Muyinga se sont rencontrés au chef-lieu de Kirundo, pour partir ensemble aux lacs du nord, le lac visité étant celui de Kigozi, le Lac Cohoha. La joie était au rendez-vous. Les amoureux du lac se sont amusés à ramer dans le lac, ont fait des randonnées dans le lac, bien sûr en payant les propriétaires des bateaux. D’autres se sont extasiés à contempler des femmes faisant couler le bateau, exerçant toutes les manœuvres nécessaires : elles sont, elles aussi, « capables » !  Après un vers de rafraichissement sur le lac, le convoi est retourné à Ngozi pour y passer la nuit et poursuivre le voyage le lendemain vers le Sanctuaire marial de Kibeho.

Pèlerinage à Kibeho

Le 1er juillet de cette année 2023, le Burundi a célébré le 61e anniversaire de son indépendance. Le COPED a choisi faire un pèlerinage vers le Sanctuaire Marial de Kibeho au Rwanda, pour confier le Burundi à la Mère du Verbe. A 8h30, tous les pèlerins étaient en bus. Et le pèlerinage a débuté dans la joie et empressement à découvrir ce bel endroit, surtout pour ceux qui s’y rendaient pour la première fois. Le pèlerinage a été un peu retardé par les services de la migration, au poste de la migration Kanyaru Haut. Là, les connexions ont fait défaut et ont retardé notre pèlerinage. Ce n’est que vers 13h00 que le convoi a quitté la frontière vers Kibeho.

En cours de route, nous avons contemplé les mille et une collines qui embellissent le Rwanda, surtout leur aménagement en courbes de niveau. Arrivé à Kibeho, nous avons rencontré d’autres pèlerins venus de Kigali avec le Cardinal Kambanda, ils étaient en pleine célébration eucharistique. La place était bien pleine.

L’endroit connait une grande affluence, et la population de cette localité est à leur rencontre. Au bord de la route qui longe la place Sanctuaire, une chaine de commerçants d’objets spirituels, tels les icones de la Vierge Marie, Mère du Verbe, les chapelets et surtout surtout des bidons d’eau dite bénite sous toutes leurs sizes, accueillent les « clients » avec un sourire invitatoire et des mots purement marketing.

Les pèlerins de COPED ont été accueillis dans la chapelle de la perpétuelle adoration, où nous avons participé à la Messe du jour, présidée par l’Abbé Gratien Niyuhire, Directeur National de COPED, concélébrant avec l’Abbé Jean Claude Ndayikengurukiye, Directeur National Adjoint et le Père Jean Bosco, responsable du Sanctuaire.

Dans son homélie, le Père Jean Bosco nous a fait l’histoire des apparitions de Kibeho, ainsi que le message principal de ses apparitions pour le peuple de ce temps, mais aussi pour le peuple d’aujourd’hui, en particulier l’appel à la conversion, à la mortification  pour aider Jésus à sauver le monde, à la méditation du chapelet des douleurs de la Vierge Marie, à prier sans cesse pour l’Eglise, à être ferme dans la foi, à prier sans cesse pour le monde, à méditer le chapelet et le Rosaire et à revenir à Dieu.  

Au sortir de la Sainte Messe, les pèlerins de COPED ont été invité à visiter les grands lieux de Kibeho, en l’occurrence la chapelle des apparitions où des intentions ont été confiées à la Vierge Marie. Le pèlerinage a pris fin vers 17h30 quand les pèlerins ont regagné les bus, sans le vouloir. Tellement le temps pour le recueillement a été si court pour certains qu’ils ont failli rester là à dialoguer avec la Mère du Verbe.

Ancile Kanyanga, 25 ans au service de COPED

Le pèlerinage a été clôturé par le partage d’un verre à l’Hôtel Les Plateaux à Ngozi, dans la soirée du samedi 1er juillet. C’est là où le message de circonstance a été prononcé. Le Directeur National a souhaité bonne fête d’indépendance du Burundi au personnel de COPED, leur souhaitant la joie de cette indépendance nationale et celle personnelle, la joie de travailler dans l’organisation COPED en contribuant au renforcement de cette indépendance. Il a en outre exprimé sa joie à voir l’humilité, la patience et l’attention qui a caractérisé le personnel dans ce voyage, surtout dans le pèlerinage. Il a clos son allocution par présentation d’un cadeau de gratitude à un de membres du personnel de COPED qui totalise cette année 2023, 25 ans au service de COPED ; c’est Madame Ancile Kanyange. L’abbé Gratien a souhaité au reste du personnel de passé autant d’années au COPED et avec COPED, chacun se sentant et cherchant à être une bénédiction pour l’autre. La joie a été partagée, et la journée du 1er juillet 2023 s’est clôturée dans une ambiance de fête. Le voyage a été clôturé le dimanche 2 juillet 2023, et tout le monde a regagné sa demeure dans la joie et dans la paix totale.

Diomède Mujojoma

Total Page Visits: 786 - Today Page Visits: 1

Post Your Comment Here

Your email address will not be published. Required fields are marked *